AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesConnexionS'enregistrer

Partagez | 
 

 A coeur ouvert

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
popexe'spafteque
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 20
Age : 26
Localisation : Metz
Emploi : Lycéenne
Loisirs : la musique
Date d'inscription : 01/05/2007

MessageSujet: A coeur ouvert   Mar 1 Mai - 19:42

C'est une histoire inventée à Partir du début de la saison 2 de Grey's Anatomy. Pour ceux qui ne la connaissent pas, cette série met en scène la vie d'internes en chirurgie.

A coeur ouvert (cette histoire se situerait dans la saison 2)

Meredith essuya son front d’où coulaient des goûtes de pluie. « C’est sûr, ce n’est pas un jour pour sortir » pensa-t-elle. La jeune interne pénétra à l’intérieur de l’hôpital où elle allait passer de longues heures de gardes. Ses vêtements dégoulinaient et ses cheveux étaient en bataille. Elle était perdue dans ses pensées lorsqu’elle heurta Derek. L’homme la fixait avec ce regard tendre et ce sourire complice que Meredith essayait d’éviter depuis quelques temps.

- Bonjour Meredith, lui dit-il en élargissant son sourire qui laissait maintenant apparaître de magnifiques dents d’un blanc éclatant.
- C’est docteur Grey, maintenant, laisse-moi passer, lui répondit-elle.
- Mais enfin, tu ne crois pas qu’on devrait en parler ?
- Parler de quoi ? Tu as fait ton choix non ? Salue de ma part ta très chère épouse !
- Mais…

C’était déjà trop tard pour les explications. Meredith était partie, laissant une marre d’eau aux pieds de Derek.

***

-Karev, vous êtes en retard, grogna le Dr Bailey.
-Oui, je sais, excusez moi.
-Toujours le même refrain ! Et cela dure depuis 2 semaines ! Vous devriez mieux concilier votre vie privée et votre vie professionnelle, de manière à ne plus arriver à la fin des visites. Bon, vous allez vous occuper de la patiente en chambre 250, elle a besoin d’un toucher rectal
-Oh non…
-Oh si ! Alors, qu’est-ce que vous faites encore planté ici, vous avez l’intention d’attendre qu’on vous arrose ?

***

-Bonjour madame, je suis le docteur Karev, je vais vous examiner
- Non, ne me touchez pas !
-Mais, il faut que je vous soigne !
- Et bein, faites le autrement qu’en me touchant !
- Ca va être dure…
- Vous êtes docteur, vous êtes sensé être intelligent non ? Alors réfléchissez et trouvez une autre solution
- Euh, je vais revenir…
- C’est ça !

***

-Ah, Grey, vous êtes là ! Le docteur Shepherd a besoin de vous.
- Euh… La docteur Shepherd ou le docteur Shepherd ?
- Le docteur Shepherd
-Ah… euh Dr Bailey, avec tout le respect que je vous dois, ça ne pourrait pas être quelqu’un d’autre ?
-Non ! Vous êtes très bien, allez-y !

***

-Georges ! Comment vas-tu ?
-Alex ! Où t’étais ce matin ?
-Euh…. Peu importe ! Dis-moi, j’ai un petit problème avec une patiente et je me disais qu’avec tes bonnes relations avec les patients tu pourrais m’aider !
- Oh mais je crois qu’en matière de relations tu es plus doué que moi ! Au fait, fais attention à ne pas lui refiler la Syphilis !
- Très drôle George ! Non mais, je ne parlais pas de ces relations tu vois je…
- DOCTEUR KAREV !!! le coupa Miranda
-Euh… Docteur Bailey ? Que me vaut ce doux appel ?
- Où sont les résultats de la patiente de la chambre 250 ?
-Euh, et bien… c’est que…
-Que quoi ! J’ai pas toute la journée, vous me faites perdre mon temps !
-Bein euh…. Elle ne veut pas que je la touche !
-Qu’est-ce que vous avez encore fait ?
-Mais rien ! Je suis arrivé, je lui ai dit que j’allais l’examiner et elle m’a répondu qu’elle ne voulait pas que je la touche !
- Dr O’Malley, accompagnez le docteur Karev auprès de la patiente et aidez-le !
-Euh, d’accord… répondit George d’un ton peu rassuré.

George était d’une nature timide et se sous-estimait beaucoup. Alex quant à lui, était un beau parleur prétentieux qui ne se souciait que de sa personne… du moins, avant de rencontrer Isobel Stevens !

-Oh, George, tu veux bien y aller sans moi, je te rejoins dans quelques minutes.
-Mais, le docteur Bailey a dit que…
-T’occupes pas du docteur Bailey, rends-moi service veux-tu ?
-Bon, d’accord, mais traînes pas trop !
-Oui, oui !

Izzie venait de faire son apparition et Alex se noyait dans son magnifique regard…

-Hey, Alex, ça va ? lui demanda Izzie d’une voix douce.
-Oui, ça va même mieux que tout à l’heure !
-Tan mieux ! Euh, dis, j’voulais te dire, pour hier… le baiser…
-Oui ?
-Et bien j’ai beaucoup apprécié ! Mais je me demandais… pourquoi tu ne m’as pas embrassée le soir de notre premier rendez-vous ? Pourquoi avoir tant attendu!
-Bein, je me sentais pas prêt… Tu es la première personne avec laquelle je me sens aussi bien. Tu vois, avec toi je suis naturel et j’oublie le reste ! Je voulais que notre premier baiser soit parfait et j’avais peur ce soir là…
-Peur de quoi ?
-Peur de le rater !
-Ah, ce n’est pas grave ! Mais tu aurais dû me le dire avant, ça aurait évité des querelles !
-Oui, c’est vrai…
-Ca te dirait qu’on sorte ce soir ?
-Bien sûr ! C’est une excellente idée !
-Génial ! A tout à l’heure !
-A tout à l’heure !

Izzie s’éloigna sous le regard attendri d’un Alex très heureux.

***

-Voilà madame, c’est fini !
-Oh ! Merci docteur…
-O’Malley ! lança Alex
-Euh oui, merci docteur O’Malley ! dit la patiente.

George se retourna vers Alex avec un regard interrogateur.

-Tu peux venir une minute ? demanda Alex.
-Oui, j’arrive.

George se leva et alla rejoindre son collègue dans le couloir central du service de chirurgie.

- Je peux savoir ce que tu faisais à ma patiente ?
- Ce que tu m’as demandé de faire !
-Mais je t’ai rien demandé ! Je t’ai juste dit d’aller dans sa chambre m’attendre !
-Ah ! Et tu voulais que je fasse quoi en t’attendant ? Que je regarde la télé avec elle ? Je suis ici pour faire ce pour quoi on me paie, c’est-à-dire mon travail ! C’est pas de ma faute si tu as mis autant de temps pour venir !
-Oui, c’est vrai, excuse moi ! Comment t’as fait pour qu’elle te laisse te toucher ?
- Bein... elle m'a expliqué que tu dégageais de mauvaises ondes !
-Ah, ba ça c’est la meilleur !
-Au moins t’as échappé à un toucher rectal ! Allez salut, j’vais voir un autre patient !

***


Dernière édition par le Jeu 3 Mai - 19:53, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mariesophie.pause.free.fr
popexe'spafteque
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 20
Age : 26
Localisation : Metz
Emploi : Lycéenne
Loisirs : la musique
Date d'inscription : 01/05/2007

MessageSujet: Re: A coeur ouvert   Jeu 3 Mai - 18:33

Meredith s’avança d’un pas lent, peu assuré. Elle redoutait de se retrouver face à Derek. Elle espérait ne pas travailler avec lui aujourd’hui, sachant pertinemment qu’il ne la demandait pas pour ses compétences professionnelles mais pour tenter une nouvelle fois de discuter avec elle.

-Dr Shepherd, vous aviez besoin de moi ?
-Dr Grey vous voilà ! Oui, j’ai effectivement besoin de vous sur un cas. Il s’agit d’une jeune femme de 25 ans qui est victime d’une paralysie, je vais tenter de l’opérer, voulez-vous m’assister ?

Meredith le fixait d’un air ébahi. Elle ne comprenait pas ce qui venait de se passer. Derek qui n'avait jusqu’à présent jamais pris la peine de céder à son désir de ne pas être tutoyée par lui à l’hôpital, venait de lui parler comme il le faisait à ses autres collègues.

-Dr Grey ? Tout va bien ?
-Euh oui, je vous suis ! fit-elle, d’un air bizarre.
-Très bien, c’est par ici !

Les deux médecins pénétrèrent dans la chambre de cette jeune femme qui luttait contre la maladie qui s’étendait de plus en plus dans son corps. Il y a un jour elle pouvait encore bouger les mains mais aujourd’hui elle ne les sentait plus. Meredith perçut son regard rempli de tristesse et de peur.

-Alice, je vous présente le Dr Grey, elle va m’assister pendant l’opération.
-Bonjour docteur, répondit lentement la patiente.
-Très bien, Dr Grey, faites lui un examen complet lança Derek en sortant de la pièce.

Mais la jeune interne n’en fis rien, elle suivit Derek et l’interpella dans le couloir en lui attrapant le bras. Derek se retourna avec un regard interrogateur.

-Il y a un problème ?
-Oui, en effet, il y a un problème, je ne comprends pas !
-Ah oui c’est vrai, je ne vous ai pas parlé du détail de l’opération…
-Non, je ne parle pas de ça, coupa Meredith. Je parle de ton petit numéro !
-Quel numéro ?
-Tu te mets d’un coup à me vouvoyer et à me traîner en simple interne alors que ce matin tu voulais parler de ce qui s’est passé entre nous !
-Je fais ce que tu voulais que je fasse ! Tu voulais que je ne sois pas familier avec toi alors je m’exécute ! Tu ne sais pas ce que tu veux ou quoi ? Bon écoutes, j’ai des patients à voir alors à plus tard !

Meredith regarda son ex-amant s’éloigner en pensant à ce qu’il venait de lui dire. Elle se remémora la belle histoire qu’elle avait vécue avec lui mais ce souvenir devint sombre lorsqu’elle s’évoqua l’arrivée d’Addison, la femme de Derek. Au fond, c’est vrai, elle ne savait pas ce qu’elle voulait. Elle était en colère contre lui mais elle l’aimait toujours…

***
-Ah !!! La journée est enfin finie, dit avec joie Christina.
-Oui… répondit Meredith
-Je passe la soirée avec Burke, et toi ?
-Moi ? Je vais sûrement me morfondre chez moi, seule dans mon lit à boire de l’alcool !
-Ah, je vois ! Tu ne t’es pas encore remise du Dr Mamours c’est ça ?
-Je sais ce que tu penses de tout ça. Mais on a vécu une belle histoire, je ne peux pas oublier tout ça d’un coup et puis…
-Et puis tu l’aimes toujours ?
-Bein euh… oui…
-Tu es complètement cinglée ma pauvre ! Passe une bonne soirée quand même !

Christina s’éloigna afin de rejoindre son amant tandis que Meredith s’avança vers sa voiture.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mariesophie.pause.free.fr
popexe'spafteque
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 20
Age : 26
Localisation : Metz
Emploi : Lycéenne
Loisirs : la musique
Date d'inscription : 01/05/2007

MessageSujet: Re: A coeur ouvert   Jeu 17 Mai - 13:47

***

Il était minuit et Meredith ne dormait pas encore. Elle pensait à lui. Il lui manquait. Elle ne pouvait passer une journée sans lui. Malgré son absence auprès d’elle, ses pensées envahissaient l’esprit de la jeune femme. « Derek, pourquoi es-tu marié ? » se demandait-elle «Qu’est-ce qu’elle a de plus que moi l’autre » se disait-elle à propos de l’épouse de son ex-amant. « Ah les hommes ! Pourquoi me font-ils tant souffrir » songeait-elle un peu avant de s’endormir vers 4h30 du matin.

***

Addison s’était réveillée un peu avant que le réveil sonne. Elle regardait son époux dormir. Il semblait serein et affichait un merveilleux sourire. Elle se demandait si la nuit passée lui avait plu. Pour elle en tout cas, ça s’était passé comme dans un rêve. Elle s’approcha lentement des lèvres attirantes de Derek et l’embrassa amoureusement.

-Humm
-Bonjour chéri ! dit Addison en affichant un large sourire.
-Mmm bonjour !
-Tu as bien dormi ? s'enquit-elle.
-Très bien et toi ?
-Mieux que tu ne puisses l’imaginer !

***

Meredith se leva de son siège, lentement pour ne pas brusquer son corps qui était encore endormi. Elle avait besoin de sommeil mais elle savait qu’il fallait tenir jusqu’à la fin de sa garde. En fermant sa voiture une vision qui n’allait pas arranger son cas la fit, dans un élan, se baisser derrière sa voiture. Addison et Derek venaient de faire leur apparition. Ils marchaient en se tenant le bras et se regardaient avec un regard complice et un sourire aux lèvres. La jeune interne attendit patiemment qu’ils soient rentrés dans le bâtiment pour s’extirper de sa cachette.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mariesophie.pause.free.fr
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: A coeur ouvert   

Revenir en haut Aller en bas
 
A coeur ouvert
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Commentaires sur "A coeur ouvert"
» Reportage TSR "Un hôpital psychiatrique à coeur ouvert"
» Numb3rs - A coeur ouvert - Don & Charlie - G
» ford 1955 sunliner
» Le coeur ouvert et l'esprit résistant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Evasion :: Textes complets :: fanfictions :: Popexe'spafteque-
Sauter vers: